Entretenir une concession funéraire

Vous disposez d’une concession funéraire, ce qui implique de l’entretenir. Obligations, travaux et gestion, découvrez comment bien entretenir une concession funéraire.

I – Les obligations d’entretien

Disposer d’une concession funéraire vous confère à des obligations d’entretien. La première règle que vous devez respecter est d’assurer la décence des lieux. Un entretien régulier doit être réalisé par vos soins pour garder un état propre. Tout aussi important, vous devez mettre en sécurité votre concession. Vous êtes responsable des dommages causés à autrui survenant d’un élément présents sur votre concession. De manière plus encadrée, chaque commune regroupe tous les obligations dans le règlement intérieur du cimetière.

II – Les travaux

Vous pouvez effectuer des travaux pour entretenir une concession funéraire. Les travaux les plus courants sont de la construction avec le caveau, une chapelle, un monument ou la pose d’une pierre tombale. Pour cela vous devez obtenir l’autorisation du maire de la commune qui à la responsabilité de surveiller la bonne tenue du chantier. Néanmoins, veillez à consulter le règlement intérieur du cimetière où peut être imposer une obligation à faire une déclaration préalable de travaux.

III – Les contrats d’entretien

Il est parfois difficile par l’éloignement géographique d’entretenir une concession. Pour cela, vous pouvez signer un contrat d’entretien avec une entreprise spécialisée. La société, avec laquelle vous passez le contrat, va prendre en charge le nettoyage et l’entretien de la concession et de la sépulture. Différents types de formules sont possibles et se définissent par la fréquence d’intervention allant d’une fois l’année à deux fois par mois ; et la prestation fournie comme l’entretien globale, le fleurissement et les petites réparations.

IV – Renouvellement de la concession

Bien entretenir une concession funéraire, c’est aussi pensez à la renouveler. Pour cela, vous devez faire une demande écrite à la mairie de la commune concernée. Le maire ne peut s’opposer à la demande de renouvellement sur une même durée sauf si l’échéance est dépassée de deux ans. Surveillez à quelle date vous devrez faire votre demande, les communes n’ont pas d’obligation légale de prévenir les propriétaires à échéance.

En disposant d’une concession funéraire, vous devez assurer son entretien vous même ou avec l’aide d’une société en respectant le règlement intérieur du cimetière. Veillez à bien obtenir l’autorisation du maire de la commune pour vos travaux. Enfin, surveillez la date d’échéance de votre concession pour pouvoir la renouveler à temps.

Contactez-nous